Pourquoi la recherche publique est-elle parfois accusée de « biopiraterie » ?

Inf'OGM a fait dialoguer deux acteurs autour de la biopiraterie. Avec des tensions, comme vous le verrez, puisque l'un, Thomas Burelli, professeur en droit à l'Université d'Ottawa, s'oppose notamment à une demande de brevet déposé par l'Institut de l'autre, Catherine Aubertin, chercheuse à l'Institut de recherche pour le développement (IRD). L'écriture de cet article-débat s'est opérée en trois phases : une première série de questions, auxquelles les intervenants avaient dix jours pour répondre, avec en (...)

- Dossier : Biopiraterie, comment s'en sortir ? / , , , , , ,

Suite / Site officiel