La destruction du Brésil et sa décomposition morale (Jornal GGN) — Aldo FORZIERI

La conséquence la plus tragique du coup d'État (de 2016, qui a écarté Dilma Rousseff de la présidence NdT) est la destruction du Brésil en tant que nation et la décomposition morale de ses institutions. Si l'impeachment représentait lui-même une attaque contre les fondements démocratiques et républicains de la Constitution, le travail du gouvernement illégitime (de Michel Temer NdT) vise la destruction implacable et impitoyable du sens social que le pays a construit depuis la Constitution de 1988. Les (...)

Analyses / ,

Suite / Site officiel