La justice donne raison aux opposants du projet Center Parcs en Isère

Suspendus il y a deux ans par une première décision de justice, les travaux du Center Parcs de Roybon (Isère) ne sont pas prêts de reprendre. Le 16 décembre, la cour administrative d'appel de Lyon, a confirmé l'illégalité de deux des trois arrêtés préfectoraux qui permettaient la construction de ce projet touristique porté par le groupe Pierre & Vacances. Ce dernier veut implanter 1021 cottages sur 200 hectares, au cœur du bois des Avenières, en pleine zone humide (lire notre article). Largement (...)

- En bref / , , , ,

Suite / Site officiel