Amnesty International dénonce des exécutions massives en Syrie, sans fournir la moindre preuve. — Moon of Alabama

Un nouveau rapport d'Amnesty International affirme que le gouvernement syrien a fait pendre entre 5 000 et 13 000 prisonniers dans une prison militaire en Syrie. La preuve de cette allégation est fragile, basée sur ce qu'ont entendu dire des personnes anonymes qui ne vivent pas en Syrie. Les chiffres eux-mêmes sont des extrapolations qu'aucun scientifique ou tribunal n'accepterait jamais. Il s'agit d'un reportage romancé digne de la presse à sensation, depuis son titre « Abattoir humain » jusqu'à son (...)

Analyses / ,

Suite / Site officiel