A quel jeu joue Erdogan ?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque était entrée en Syrie pour mettre fin au mandat du président syrien Bachar el-Assad, qu'il a accusé de terrorisme et de la mort de milliers de Syriens. « Nous sommes entrés [en Syrie] pour mettre fin au règne du tyran Assad », a déclaré le 29 novembre le président turc lors du Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem, tenu à Istanbul. Cité par le quotidien turc Hurriyet, Recep Tayyip Erdogan a exposé que la Turquie n'avait pas de revendications territoriales en Syrie, mais voulait « remettre le pouvoir au peuple syrien ». « Pourquoi sommes-nous entrés [en Syrie] ? Nous n'avons pas d'intérêts sur le sol syrien. La question est de donner les terres à ceux qui sont leurs vrais propriétaires. Nous sommes là pour rétablir la justice », a expliqué le président turc.

Suite / Site officiel