Le président du Venezuela accuse Washington d’être à la source du chaos monétaire dans son pays

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a accusé mardi les Etats-Unis d'avoir infiltré des agents au sein de son gouvernement pour provoquer le chaos monétaire que connaît le Venezuela depuis quelques jours. M. Maduro commentait dans une allocution télévisée les difficultés monétaires survenues depuis qu'il a annoncé la semaine dernière le retrait sous trois jours du billet de 100 bolivars, la coupure la plus utilisée au Venezuela. Il avait invoqué pour justifier cette décision spectaculaire l'existence de "mafias" internationales qui seraient pilotées par Washington pour accumuler de grandes quantités de billets et asphyxier ainsi l'économie vénézuélienne. Mais la livraison des nouveaux billets destinés à remplacer la coupure supprimée avait tardé, provoquant une pénurie d'argent liquide et la colère de la population. M. Maduro avait dû différer le retrait du billet de 100 bolivars.

Suite / Site officiel